L’adoration en islam

 

Il y a cinq observances religieuses, simples mais essentielles, auxquelles tout musulman pratiquant doit accepter de se conformer.  C’est autour de ces « cinq piliers de l’islam » que s’unissent tous les musulmans.

1) L’attestation de foi
Le musulman est celui qui atteste que « il n’y a pas d’autres divinités à part Allah » et que « Mohammed est le messager de Allah ».  Cette déclaration est connue sous le nom arabe de shahada (attestation, témoignage).  Allah est le mot utilisé en arabe pour désigner Allah, comme Yahvé est le mot utilisé en hébreu.  Celui ou celle qui prononce cette attestation avec sincérité devient musulman(e).  Cette attestation est une affirmation de la foi absolue dans l’unicité de Allah et de Son droit exclusif à l’adoration, de même que de la doctrine selon laquelle attribuer quelque associé que ce soit à Allah est LE péché impardonnable, tel que mentionné dans le Coran :« Certes, Allah ne pardonne pas qu’on Lui attribue des associés.  À part cela, Il pardonne à qui Il veut.  Quiconque attribue des associés à Allah commet un péché énorme. » (Coran 4:48)
La deuxième partie de cette attestation affirme que Mohammed (paix et bénédictions d’Allah soient sur lui) est un prophète d’Allah comme l’ont été  Abraham, Moïse et Jésus avant lui.  Mohammed a été envoyé avec la révélation finale.  En reconnaissant Mohammed comme le « dernier des prophètes », les musulmans reconnaissent également que sa prophétie confirme et achève tous les messages révélés qui l’ont précédée, en commençant par celui d’Adam.  De plus, Mohammed est un exemple à suivre pour tous les musulmans, de par la vie irréprochable qu’il a menée.  Comme l’islam met l’accent sur l’action et la mise en pratique de ses principes, il incite tous les croyants à suivre l’exemple de Mohammed dans leur vie quotidienne.
2)  La prière (Salah)
Les musulmans prient cinq fois par jour : à l’aube, au moment où le soleil est au zénith, au milieu de l’après-midi, au crépuscule et dans la soirée.  Dans le tourbillon quotidien du travail et des relations familiales, ces cinq prières nous aident à garder Allah à l’esprit, en plus de renouveler notre conscience spirituelle, de réaffirmer notre dépendance totale envers Allah et de nous aider à relativiser les choses d’ici-bas et à les concevoir en fonction du Jour du Jugement et de l’au-delà.  La prière contribue à maintenir le lien entre Allah et Sa création.
Lorsqu’il accomplit ses prières, le musulman se tient debout devant son Seigneur, puis il s’incline, se prosterne et s’assoit.  La prière comprend également la récitation de certains versets du Coran, la glorification d’Allah, des invocations pour demander pardon et diverses supplications.  La prière est une expression d’humilité, de soumission et d’adoration d’Allah.  Elle peut être accomplie dans tout lieu exempt d’impuretés, en solitaire ou en groupe, dans une mosquée ou dans une résidence, au travail ou sur la voie publique, à l’intérieur ou à l’extérieur.  Il est cependant préférable de prier en compagnie d’autres personnes, en un groupe uni dans l’adoration d’Allah, démontrant discipline, fraternité, égalité et solidarité.  Pour prier, les musulmans se positionnent face à la Mecque, la ville sainte entourant la Ka’aba, c’est-à-dire la maison de Allah construite par Abraham et son fils, Ismaël.
3)   La charité obligatoire « L’aumone légal » (Zakat)
En islam, celui à qui appartient toute chose est Allah, et non l’homme.  Les biens qu’Allah donne à l’homme sont une responsabilité que ce dernier doit savoir gérer.  La zakat est une forme d’adoration et un moyen d’exprimer sa reconnaissance envers Allah en soutenant les pauvres.  Elle l’acquittant, le musulman purifie ses biens.  La zakat est une contribution annuelle équivalant à  2,5 pourcent de la valeur totale des avoirs d’un individu.  Elle n’est pas une simple charité, mais une obligation, pour ceux que Allah a comblés de biens, de satisfaire les besoins des membres les plus pauvres de la communauté.  Les principaux bénéficiaires de la zakat sont les pauvres, les orphelins, les veuves, ceux qui sont endettés et, dans le passé, elle servait à libérer des esclaves.
4) Le jeûne du mois de Ramadan (Sawm)
Le Ramadan est le neuvième mois du calendrier lunaire musulman.  Durant toute la durée de ce mois, les musulmans qui en ont la capacité physique s’abstiennent de manger, de boire et d’avoir des rapports sexuels de l’aube jusqu’au coucher du soleil.  Le jeûne nous aide à grandir spirituellement et à nous faire prendre conscience de notre dépendance envers Allah.  Il a également pour effet de nous faire ressentir ce que ressentent les plus démunis, lorsqu’ils ont faim.  Les soirs de Ramadan, une prière spéciale a lieu dans les mosquées, au cours de laquelle le Coran est récité.  Les gens se lèvent avant l’aube pour prendre leur premier repas de la journée, qui les aide à passer à travers la journée, jusqu’au crépuscule.  Le mois de Ramadan se termine par l’une des deux grandes fêtes musulmanes annuelles, l’Aïd al-Fitr, qui est marquée par la joie, par des visites entre familles et amis et des échanges de cadeaux.
5)  Le pèlerinage (ou Hajj) à la Mecque, en Arabie Saoudite
Au moins une fois au cours de sa vie, chaque musulman adulte qui en est physiquement et financièrement capable doit sacrifier temps, argent et confort pour faire le pèlerinage à la Mecque, se mettant totalement à la disposition d’Allah.  Chaque année, plus de deux millions de croyants, de toutes langues et cultures, voyagent des quatre coins du monde jusqu’à la ville sainte de la Mecque, répondant ainsi à l’appel de Allah.


Qui sont les musulmans?
Le mot arabe « mouslim » signifie littéralement « celui qui est en état d’islam » (i.e. de soumission à la volonté et aux lois d’Allah).  Le message de l’islam s’adresse au monde entier et quiconque y croit et s’y conforme devient musulman.  Il y a plus d’un milliard de musulmans sur terre et ils composent la majorité de la population dans cinquante-six pays.  La plupart des gens sont surpris d’apprendre que la majorité des musulmans ne sont pas arabes.  Bien que la plupart des Arabes soient musulmans, certains sont chrétiens, juifs ou athées.  Seulement 20% des 1,2 milliard de musulmans, dans le monde, viennent des pays arabes.  Il y a d’importantes populations musulmanes en Inde, en Chine, dans les républiques centre-asiatiques, en Russie, en Europe et en Amérique. Si on considère les différents peuples qui vivent dans le monde musulman – du Nigéria à la Bosnie, en passant par le Maroc et l’Indonésie – on se rend vite compte que les musulmans font partie de toutes les races, groupes ethniques, cultures et nationalités.  L’islam a toujours été un message universel, destiné à toute l’humanité.  C’est la deuxième religion en importance dans le monde et elle est en voie de devenir bientôt la deuxième en importance en Amérique du Nord.  Et pourtant, peu de gens connaissent vraiment l’islam.

IslamReligion.com


Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *